Formations

Questions pratiques

Les formations sont dispensées sous forme de module avec les thèmes à choisir à la carte. Le suivi post formation des apprenants est nécessaire, et est exprimé en nombre de missions. Il est à discuter au besoin avec le demandeur (au moins une mission de 3 à 5 jours en début, milieu et/ ou en fin de la campagne de maraîchage).

A qui s’adressent les formations ?

Aux producteurs, associations féminines, animateurs de structures d’encadrement (ONG, associations, GIE, privés,…), élèves des écoles agro-sylvo-pastorales…

Où se déroulent les formations ?

– Accueil de stagiaires sur place au centre de formation en agroécologie à Tacharane

– Formations sur site du demandeur

Choix des thèmes

Le contenu et la durée des formations thématique est à la demande et selon les besoins. Le programme peut être proposé par l’UAVES suite à un entretien et à une évaluation des besoins.

Combien coûte une formation ?

Le prix des formations dépend de la prestation proposée (thème, site, nombre d’intervenants,… ). Des échanges avec l’UAVES permettront d’établir la formule qui vous convient, ainsi qu’un devis du coût de formation.


Les modules de formation

Initiation au maraîchage agroécologique 

Formation au montage du compost Youdiou (pays dogon).

Principes de l’agroécologie, compostage (collecte de matériaux, fabrication, utilisation, conservation), planches de cultures, aménagement de jardin maraîchers, amendement des sols, protection biologique des cultures (pratiques préventives et curatives), production des plants (pépinières), semis directs, entretiens culturaux, gestion économe de l’eau (techniques d’arrosage, sarclage, binage,…), association et rotation des cultures.

Formation à la production de semences

DSC00668
Initiation des femmes au semis des pépinières de légumes.

Confection des planches, préparation du sol, choix des semences, pépinière, installation et suivi des portes graines, récolte des semences, triage, traitement et stockage des semences.

Alphabétisation et agroécologie

100_9469
Alphabétisation des femmes, pour apprendre à lire et écrire en langue locale.

Enseignement des langues locales à partir de livrets pédagogiques basés sur les techniques agroécologiques (livret jardin agroécologique et hygiène/santé). Deux niveaux : alphabétisation de base pour apprendre à lire et écrire dans la langue locale et post-alphabétisation axée sur les activités quotidiennes des organisations locales (ex : gestion administrative et financière, développement d’AGR, gestion des points d’eau potables, planification/plaidoyers, gouvernance).

Initiation aux cultures céréalières agroécologiques

Compostage (collecte de matériaux, fabrication, utilisation, conservation), Zaï, pépinière, associations et rotations des cultures, protection des cultures (pratiques et produits biologiques).

Initiation à la conservation et gestion des eaux et des sols

Pose de gabion autour du microbarrage de rambétou (Tacharane).

Protection de l’environnement, construction sans bois (Voûte Nubienne), fabrication de grillage et de gabions, cordons pierreux, demi-lunes, haies vives brises vent, fabrication de foyers économiseurs de bois.

Construction d’un microbarrage renforcé par des pierres sur les flancs.
Publicités